Ludwig van Beethoven

La construction Frise historique Les institutions Une légende L'Euro l'hymne européen

 

Né le 17 Décembre 1770
Mort le 26 Mars 1827
Nationalité : allemande
Compositeur allemand

 

Poussé par son père, très violent, qui voulait exploiter ses dons de jeune pianiste et en faire un enfant prodige comme Mozart, Beethoven donna très tôt ses premiers concerts. Le premier, dès l'âge de 8 ans.

Il a laissé un très grand nombre d'œuvres, parmi elles :

Deux messes, l'opéra Fidélio, la neuvième Symphonie (Ode à la joie), cinq concerto pour piano, un pour violon, un triple concerto (violoncelle et piano), des sonates pour piano (32), pour violoncelle (5), et pour violon (10), huit trios avec piano, cinq à cordes, dix-sept quatuors à corde, deux quintettes et un septuor.

Dès 26 ans, il commence à devenir sourd et le sera totalement à 47. Voulant consacrer sa vie à la création musicale, Beethoven quitte à l'âge de 22 ans sa ville natale Bonn, pour se rendre à Vienne, où il demeura jusqu'à sa mort.

Beethoven partageait les idées républicaines de la Révolution française. A l'époque où Napoléon n'était que premier Consul, il l'admirait et avait l'intention de lui dédier la III° symphonie, l'Héroïque ; mais lorsqu'il apprit que Napoléon s'était fait couronner Empereur, il changea sa dédicace.

Beethoven a hérité d'immenses richesses de toutes les musiques du XVIII°s.


Beethoven et son époque

Le XVIII°s, le siècle des lumières

 

Des philosophes comme Montesquieu, Voltaire, Rousseau ou Diderot croyaient que le progrès et la raison feraient le bonheur de l'humanité. C'est pour cela que l'Encyclopédie a été publiée et que beaucoup de croyances de l'époque ont été critiquée ainsi que l'organisation politique de la France. Pour eux les hommes naissent libres et égaux. Leurs idées ont peu à peu gagné l'Europe entière, surtout après 1750.

Leur mouvement intellectuel a été nommé "Lumières" et porte ce nom aussi en anglais (Enlighment), en allemand (Aufklärung) et en italien (Illuminismo);

Des souverains comme Charles III en Espagne, Frédéric II en Prusse, Marie Thérèse et Joseph II en Autriche, Gustave III en Suède et Catherine II en Russie, furent appelés "despotes éclairés", car ils soutenaient les idées des philosophes.

 

La révolution française de 1789 a eu des répercussions dans toute l'Europe : par l'abolition des privilèges dans la nuit du 4 Août 1789 et la déclaration des droits de l'homme et du citoyen le 26 Août, elle se voulait universelle et a bouleversé l'Europe.

 

Les idées des Lumières feront leur chemin pendant tout le XIX°s, où des révolutions en 1830 et 1848 éclateront dans l'Europe entière, les peuples de différents pays réclamant le droit de "disposer librement d'eux-mêmes".

 

C'est cette période de grands bouleversements qu'a connue Beethoven, sa musique est comme un trait d'union entre les changements du XVIII°s et la construction européenne que nous vivons.

 

  Vous êtes dans la rubrique Union Européenne


Page d'accueil