Quelques éléments de l'histoire de notre village

L'histoire Photos Parcours botanique   Les arbres

 

Les origines du village

 

Des recherches archéologiques ont été faites dans les carrières de Germigny.

On a découvert des restes d’hommes et d’animaux préhistoriques.

Le village était habité dès la préhistoire.

Au VII siècle le village est devenu une résidence d’été des Evêques de Meaux et Bossuet y a séjourné; il reste quelques vestiges du château des Evêques (rue de la pierre ).

Pendant les différentes invasions et les guerres, Germigny était un point stratégique important.

 

Les origines du nom de Germigny

 

Plusieurs interprétations sont possibles pour expliquer l’origine du nom de notre village.

 

*Germigny porterait le nom de son premier propriétaire: Germinius.

*Ou viendrait du latin Germiacum qui signifie: terre cultivée ou ensemencée.

*Au VII siècle notre village est devenu une résidence d’été des Evêques, il a donc été appelé Germigny l’Evêque.

Cela a permis de le distinguer de Germigny sous Coulombs, village peu éloigné de Meaux également.

Notre village n’a changé qu’une fois de nom.

Pendant quelques années, sous la Révolution, il s’est appelé : Germigny - sur -Marne.

 

Les grands événements qui ont marqué notre village.

 

--En 865 et en 891 : les Normands remontèrent la Marne

--On sait peu de choses sur les événements qui ont eu lieu au village du X° au XIV siècle.

Les invasions sont en partie responsables de la destruction des documents.

--Au XIV siècle: les évêques abolirent le servage, mais les habitants devaient leur verser une redevance.

Ils instituèrent un maire-juge.

--En 1661: le seigneur Dominique de Ligny fit raser l’ancienne église et construire l’actuelle.

Il fit édifier un château et agrandir les jardins de plaisance.

--Le 10 septembre1793: l’église brûla.

--En 1832: une épidémie de Choléra frappa le village: il y eut 48 morts.

--En 1883: on construit un pont reliant Varreddes à Germigny.

--Le 8 septembre 1914: l’arche centrale saute.

C’est un épisode de la célèbre "bataille de la Marne.

Il y a 10 morts parmi les soldats.

--Le 10 Juin 1940:le pont est dynamité par les Français.

--En1961:le village comptait 200 habitants permanents.

--En 1987: le village comptait 1000 habitants.

La population s’est accrue depuis les créations de plusieurs résidences

 

Bossuet " L’aigle de Meaux "

(Jacques Bénigne) prélat prédicateur et écrivain français né à Dijon ( 1627-1704 ).

Evêque de Condom ( 1669 ).

Evêque de Meaux en 1681, il soutient la politique religieuse de Louis XIV en combattant les protestants (1688), et en faisant condamner le quiétisme de Fénelon.

Son œuvre oratoire qui comprend des Sermons (sur la mort, sur l’éminente dignité des pauvres) et des oraisons funèbres a fait de lui un des grands écrivains classiques.

 

Evolution des paysages :

notre village : Germigny l'Evêque

Comparaison de 2 plans : 1818 et 1995

 

Entre 1818 et 1965, c'est à dire en 147 ans, notre village a peu évolué : seules quelques constructions le long de l'Allée de l'Eglise ont vu le jour.

Depuis 30 ans seulement, création des résidences :

 

 

Jusque 1986, l'école se trouvait en dessous de la mairie, à côté de l'Eglise.

 

En 1961, le village ne comptait que 200 habitants permanents.

Au recensement de 1990, les Germignois étaient au nombre de 1373, ce qui correspond à une augmentation de 1173 habitants en 29 ans. La population a été presque multipliée par 6 ; beaucoup de villes et de villages situés à l'Est de Paris ont connu le même accroissement.

 

 

  Vous êtes dans la rubrique Village - Ecole


Page d'accueil